L’entrée


La soupe en entrée, tellement portugais comme habitude.
Je crois que c’est une des choses qui à le plus surpris R. pendant notre séjour en septembre dernier. « Ça bouscule nos habitudes de petit français ». Une habitude surprenante mais à laquelle on prend vite goût et cela nous hydrataient plus qu’une boisson fraîche.

Le caldo verde, signifiant “soupe verte”, est une recette traditionnelle portugaise à base de pommes de terre et de chou vert frisé dit feuillu ou fourrager coupé  très très finement.
Il  pousse sur un pied dure et dessus y pousse des feuilles bien vertes toutes frisées qui s’apparente d’aspect au chou kale très en vogue sur la blogosphère.
Ce choux portugais étant plutôt difficile à trouver par ici je vous conseil de vous tournez vers ce dernier ou tout autres choux très vert pour la recette.
Le miens a malheureusement perdu un peu de sa couleur pendant la cuisson ce qui est bien dommage visuellement mais en goût on retrouve bien le caldo verde que je mangeais enfant.

On le sert avec des lamelles de chouriço l’équivalent du chorizo espagnol mais en moins piquant.
Les lamelles sont déposées sur la soupe dans l’assiette et vont infuser et se mélanger à l’ensemble. Elles apporteront une touche de fumé que les portugais aiment beaucoup.
Ne mangeant pas de viandes, je vous le présente sans. A vous d’en ajouter si vous le désirez.
Elle est également accompagnée de belles tranches bien épaisses de broa de milho.

Pour l’anecdote ; elle a été élue en 2011 comme étant la troisième merveilles de la cuisine portugaise.
Elle arrive derrière les alheiras de Mirandela, une saucisse faite avec du pain et un mélange de plusieurs viandes. Et le fromage de la Serra da Estrela la région montagneuse du Portugal ou d’ailleurs se trouve l’unique station de ski du pays.
Dans le classement vous trouverez également le arroz de marisco (riz aux fruits de mer), la sardinha assada (sardine au barbecue), le leitão da Bairrada (cochon de lait cuit entièrement au four à pain) et l’indescriptible pastel de Belém.

 

Le poète Reinaldo Ferreira rend hommage à cette soupe dans un poème chanté par la célèbre fadiste Amália Rodrigues, Uma Casa Portuguesa :

« Basta pouco, poucochinho p’ra alegrar, uma existência singela… É só amor, pão e vinho, e um caldo verde, verdinho a fumegar”

Il suffit de peu, très peu pour égayer simplement une existence… De l’amour, du pain, du vin et du caldo verde fumant dans un bol”.

 

Sur ces jolies paroles voilà la recette
4 gousses d’ail hachées, 2 oignons ciselés, 400g de chou vert feuillu, de chou fourragé, ou de chou kale, coupé en très fine julienne, 800g de pommes de terre, pelées et coupées en dés, 12 cl d’huile d’olive vierge, 2 litres d’eau Sel et poivre
-Dans une casserole faire chauffer 10cl d’huile d’olive à feu doux.

-Ajouter l’oignon et faire revenir jusqu’à ce qu’il devienne tendre et transparent. Ne le faite surtout pas colorer.
-Ajouter l’ail et le faire revenir 20 secondes.
-Ajouter les pommes de terre.
-Mélanger et faire revenir à couvert pendant 10 minutes, en remuant régulièrement.
-Ajouter 2 litres d’eau bouillante et porter à ébullition.
-Couvrir et faire cuire à feu doux pendant environ 20 minutes. Saler et poivrer.
-Retirer le faitout du feu et mixer le tout. Si la soupe vous paraît un peu épaisse, ajouter un peu d’eau.
-Remette sur le feu et porter à ébullition toujours à feu doux.
-Ajouter le chou et faire cuire pendant encore 10 minutes en remuant de temps en temps.
Rectifier l’assaisonnement et voilà c’est prêt à servir.
-Dans les assiettes, arroser la soupe d’un filet d’huile d’olive.

Allez vous venez vous asseoir pour goûter ?

Publicités

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :