Pasteis de Nata

Le Mythique

Il était impossible de partir au Portugal sans vous parler de cette merveille.
J’aime ces gâteaux parce qu’ils représentent ce que j’aime le plus du Portugal et des Portugais.

Y allez
Pour les déguster je vous conseil de prendre le tramway pour vous rendre dans le plus bel endroit, la maison mère, une véritable institution au Portugal.
Laisser vous bercer par la quiétude portugaise et cette douceur de vivre.
Admirer les couleurs, les maisons jaunes, roses, bleues, le bleu incomparable du Tage qui brille sous le soleil. Vous passerez sous le pont du 25 avril, admirez son architecture composée par un disciple de G.Eiffel. Admirez la tour de Belem qui a vue des dizaines de caravelles partir sur les océans découvrir de nouvelles terres et en revenir chargées d’épices et d’or. Vous passerez devant le monument des découvreurs, cette verrue dans l’architecture portugaise, que j’aime peu et que je ne comprend pas tellement.

L’Arrivée
Vous arriverez devant une grande pasteleria aux portes bleues.
La plus belle, la plus authentique.
Il risque d’y avoir beaucoup de monde, mais n’ayez pas peur.

Visitez
Prenez le temps et installez-vous à l’intérieur.
Vous passerez devant une verrière derrière laquelle vous pouvez observer les femmes confectionner les fameux.
Méthodiquement elles étalent, coupe, tronçonne, elles façonnent, étale à la main tous les Pasteis dans leurs moules individuels, elles remplissent les moules avec la quantité exacte de crème.
On se croirait devant un spectacle de danse, joyeusement orchestré. C’est beau, admirable et méthodique.
Déambuler à la recherche d’une petite table. Continuez d’observer ; les murs sont ornés d’azulejos, la déco est vieillotte, les tables dans leurs jus. On se croirait à une autre époque.

Installez-vous !
Imprégnez vous de l’ambiance ; observez le va-et-vient des serveurs vêtus d’une chemise blanche, de leurs vestons sans manches et du tablier dans lequel se trouve un carnet et divers stylos.
Regardez les se faufiler entre les tables, entre les clients, entrer et sortir des cuisines chargés de plateaux d’argent qui sont remplis de boissons et de gourmandises qui s’accumulent dessus.
Ils ne marchent pas, ils dansent.
C’est beau, on se croirait dans un ballet. J’aime et j’adore.

Observez
Observez les autres clients qui attendent religieusement leurs trésors.
Observez-les le croquer, l’admirer, regarder bien leurs visages se couvrir de sucre glace et de cannelle quand ils croqueront dedans, leurs sourires après l’avoir fait.
Leur envie de croquer dedans une nouvelle fois…
Voilà ils sont accros, il se souviendront pour toujours de leur première fois et reviendrons, continuerons de revenir ici, à cet endroit pour croquer dans cette merveille et essayez de retrouver cette sensation indescriptible qu’il faut vivre et revivre pour ne jamais l’oublier.

Bientôt se sera à votre tour.
Bientôt vous croquerez dans cette merveille, croquerez dans la pâte fine et croustillante, vous mettrez des miettes partout, arriverez à la crème encore tiède,un peu coulante.
Dans votre bouche l’ensemble se mélangera, fondera et formera un tout. Une chose unique, belle, dorée à point, ronde et délicate.
Un petit paradis à l’état pur.
Vous prendrez votre temps et n’allez plus avoir envie de partir d’ici, de cette bulle de douceur.

Ils sont splendides ; fins, croustillants, imparfait de beauté, généreux, légèrement brûlés, onctueux et crémeux, épicé finement et délicatement, leur forme est simple mais pleine de subtilité, ils sont gracieux, léger…

Il me fascine, m’étonne, me surprend, il est exceptionnels.
Je l’aime d’amour ce petit gâteau !!

Pour la recette

400g de pâte feuilletée, 300g de sucre, 2 œufs et 6 jaunes, 5 dl de lait, 2 c.à.s de fécule de maïs et 1 dl d’eau

-Préchauffer le four le plus fort possible.
-Étaler le plus finement possible et saupoudrer de sucre.
-Rouler la pâte pour former un rouleau.
-Découper des tranches de 3/4 cms.
-Deposer la tranche à plat dans le moule (Je n’ai pas la chance d’en avoir, je les aient fais dans des moules à muffins en attendant) et appuyer dessus en la faisant remonter jusqu’aux bords.
-Reserver au frais.

Pour la crème :
-Faire chauffer l’eau et le sucre.
-Cuire jusqu’à obtenir un sirop épais (5 min jusqu’à ce qu’un petit bouillon apparaît). Quand le sirop est cuit réserver.
-Dans une casserole verser le lait et la fécule.
-Cuire jusqu’à épaississement.
-Ajouter petit à petit le sirop tout en remuant et cuire 2 mins.
-Retirer la casserole du feu.
-Dans un saladier, battre les oeufs et les ajouter au mélange ci-dessus.
-Laisser reposer jusqu’à refroidissement total.
-Remplir les moules jusqu’au dessus quasiment.
-Et enfourner pendant environ 25 minutes.
-Vos pasteis sont cuits quand une croûte (bien) dorée apparaît et que la pâte est bien caramélisé.
-Démouler aussitôt et les faire refroidir sur une grille

Je vous conseil de les servir encore tièdes saupoudrés de cannelle et de sucre glace comme à Belèm)

Allez vous venez vous asseoir pour goûter ?

Si jamais la pasteleria de Belem passe par là je lui lance un petit message, une bouteille à la mer mais qui sait !
Eu adorava voltar a Belem e visitar a voca pastelaria. Adorava ver as donas fezer os pasteis, cheirar de novo o cheirinho tão bom dos pasteis. E comer um (o 3/4) pasteizinhos quentinha.

Photos prises cet été

Publicités

5 commentaires

  1. Bonjour M.Marché
    En effet j’ai fais un essais dans des moules à muffins.
    On m’a prêté 3 moules en fer blanc pour faire un essais qui etait beaucoup plus concluant surtout pour la cuisson de la pâte.
    Ils font 7cm de diamètres et 3 de hauteur.
    Vous pouvez le voir sur la photo de mon Insta.

  2. J’ai eu la chance de pouvoir visiter les ateliers de pasteis de Belem et déguster ces petites merveilles sur place. Tu me donnes envie de me lancer dans leur confection.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s