Cette recette, je l’ai découverte dans « le Grand livre de la boulangerie » petit dernier aux éditions Ducasse, venue agrandir ma collection de livre sur la boulangerie.

J’en achète très peu, je ne suis pas une « consommatrice-accumulatrice-compulsive » dans la vraie vie en fait.
Pas pour des raisons économique ou de radinerie mais je ne supporte pas les « trop pleins de choses inutiles » et préfère de loin m’offrir un super resto avec mon amoureux ou un roadtrip moto avec notre fidèle italienne Guzzi (la moto).

En fait c’est simple : les accumulations d’objets, les endroits où il y a trop de choses m’angoisse au point d’en avoir le coeur serrer et d’en avoir la nausée.
C’est totalement gérable au quotidien je vous rassure. Mais du coup je veille à acheter efficace, de vrais et beaux objets, des choses avec une vraie utilité, qui vont durer dans le temps.
Des choses que je prendrais plaisir à découvrir plusieurs fois, dès intemporel, qui évolueront.
Des choses, qu’un jour, je pourrais peut-être transmettre à mes enfants.

C’est aussi je pense, par souci écologique.
Parce que je me dis qu’à un moment, au moment de s’en débarrasser, il faudra le jeter et le recycler.
Et que le recyclage ça a un coût non négligeable pour la société mais aussi pour la planète.
Consommons propre et durable pour une planète plus propre.

Je m’éloigne et m’egare du sujet de l’article.
Je n’aurais jamais imaginé qu’un article sur la boulangerie pourrais dévier à ce point et qu’un jour je vous parlerais de ma phobie des accumulations et de consommation propre…

Bref pour en revenir au livre, je vous conseil de vous l’offrir si vous êtes un fan et amateur de boulangerie.

Déjà, les photos sont superbes ; fond noir, le pain est l’acteur de la photo et rien d’autre.
Elles sont belles et très réaliste.
On est au cœur du produit. On arriverait presque à sentir l’odeur et ressentir la texture du produit.
Les recettes j’en ai testée une dizaine et toutes on eut énormément de succès.
On passe des pains spéciaux, aux pains de nos régions, en passant par ceux du monde. Par la viennoiserie « classique » et celles un peu plus élaborées que l’on retrouve dans d’autres pays du monde.
Mais aussi un petit chapitre dédié aux ‘douceurs boulangères » comme le cake au citron, le scone ou le pain d’épices (qui est sur ma liste à faire très vite).

Les recettes sont plutôt techniques.
Je pense qu’elles cible un public avertis ayant des bases et des connaissances en boulange.
C’est plus des fiches techniques, avec peu d’explications, que des recettes en fait. Elles peuvent donc parfois paraître difficile à comprendre et à réaliser si vous n’avez pas un minimum de connaissances « technique ».
Mais sincèrement, juste pour les photos et aussi pour le talent des auteurs (J.M Lanio, T.Marie (MOF boulange que j’ai pu croiser à l’école plusieurs fois) et P.Mitaille) il vaut vraiment le coup.

Un bel et beau objet à conserver précieusement.

La pâte
250g de farine, 4g de sel, 125g de beurre, 10g de levure de boulanger fraîche, 40g de sucre en poudre et 160g d’oeufs

Pour la crème d’amande
125g d’oeufs, 160g de poudre d’amande, 160g de sucre glace et 100g de farine

-Dans le bol du robot : délayer la levure avec 1cs d’eau tiède.
-Laisser reposer 15 min.
-Ajouter la farine, le sucre, les œufs et le sel.
-Pétrir 10mins à petite vitesse.
-Ajouter le beurre en plusieurs fois et pétrir jusqu’à ce que la pâte devienne lisse et se décolle des parois du robot (30/40 min environ)
-Couvrir d’un torchon et laisser pousser jusqu’à ce qu’elle double de volume (1h environ).
-Dégazer (en tapant dessus pour retirer le gaz) et laisser 4h minimum au frais. Au mieux 12h.

Pendant ce temps on prépare la crème
-Mixer le sucre glace avec la poudre d’amande.
-Et mélanger l’ensemble avec le reste des ingrédients.
-Reserver au frais jusqu’à utilisation.

Pour le façonnage

-Sortir la pâte du frigo et dégazer de nouveau.
-Former un petit bâtard plutôt court et laissez le détendre 15 mins sous un torchon
-Etaler le pâton en rectangle de 40/30 cms.
-Repartir la garniture aux amandes sur toute la surface en laissant une bordure de 1cm environ.
-Rouler le rectangle dans la longueur en veillant à serrer le plus possible.
-Couper le boudin en 2 dans la longueur.
-Torsader les 2 brins ensemble.
-Et deposer la tresse dans un moule à cake beurrer et fariner.
-Dorer avec un jaune d’œuf.
-Couvrir et laisser en pousse 2h à l’abri des courants d’airs.
-Préchauffer le four à 180°C et cuire 30 mins environs.
-Démouler et faire refroidir sur une grille.

Allez vous venez vous asseoir pour goûter ?

Publicités

One thought on “Brioche aux amandes

  1. Comme elle me fait envie ta brioche !

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :