Lunettes à la confiture

La semaine dernière, Virginie partageait un livre qu’elle venait de recevoir.

Elle le feuilletait et nous montrait le contenu du livre.
Soudain mon attention c’est stoppée net sur une recette.
Cette recette.

Me voilà télé-transporté plus de 20 ans en arrière, en Bourgogne, dans le village où j’ai grandi.

Dans ce tout petit village, se trouvait une petite pâtisserie, celle de M et Mme Barbier, partis à la retraite depuis.
Une vraies pâtisserie à l’ancienne.

La boutique en elle était mignonne : carreaux de ciment au sol, vitrine tout en verre, des dorures dans tout les sens.
Un peu désuète aujourd’hui mais j’aimais bien son style et sa déco, pure et essentielle.

Des étagère en verres partout et garnies de chocolats fait maison, de sachets de biscuits, de sucreries et de nougat. Tout y était fait maison par le maître des lieux.

La vitrine était divisée en plusieurs parties ;
D’un côté le traiteur ; tarte, quiches et croques monsieur.
D’un autre, la pâtisserie ; milles feuilles, religieuses, tartes aux fruits.
Et la viennoiserie ; pain au chocolat, croissants au beurre ou ordinaire (à la margarine), croissants ou pains au chocolat aux amandes….

Et au dessus la biscuiterie exposée sur de beaux plateaux en aluminium  ; gros sablés bretons, les noisettes, le biscuit de Bourgogne, les allumettes, les quelques spécialités de la maison.

Et des lunettes à la confiture de fraise.
Cannelés sur les bords.
Généreusement recouvert de sucre glace, un peu épais, garnis d’une confiture de fraise rouge carmin luisant.

Mon père nous a initiés aux bonnes choses dès notre plus jeune âge.
Nous avions toujours de bons produits à table. Des produits de qualités, nous allions dans de bons restaurants, il fesais très bien la cuisine…
Je garde de très bons souvenirs de mes tables jusqu’à mes 11 ans.

Quasiment tout les dimanches il allait chercher notre pâtisserie préférée ; éclair au chocolat pour ma sœur et mon frère et millefeuille pour lui et moi.

Et puis parfois il revenait avec ces lunettes. Simples et bonnes.
Un sablé généreux et un peu épais.
Légèrement friable et bien riche en beurre.
Elles étaient garnies d’une confiture de fraise faite maison.
Et le dessus, saupoudré de sucre glace.

Un biscuit tout simple.

C’est ce qui est difficile avec les choses simples ; c’est que tout dois être parfait, tout dans le moindre détail.
Que se soit dans le façonnage, l’assemblage, la recette, le goût et l’harmonie de l’ensemble.

C’était le cas pour cette lunette que j’aimais autant que mon millefeuille.
Ou le Paris Brest « d’adulte ».
Un produit exécuté à la perfection.

Quand les choses simples sont bien faites elles vous transportent et vous font revivre de bons moments ou d’agréables souvenirs.

Merci Virginie pour ce bon moment riche en souvenirs et en moments heureux.

Ma version n’est pas à la fraises mais à là mirabelle.
Confiture faite récemment et qui est divine.
Choisissez celle que vous préférez.
Et pour la pâte, suivez celle-ci elle est parfaite.

J’espère qu’elles seront à la hauteur de celle de mon enfance.
Bon mercredi.

Pour la pâte sablée
110g de beurre mou, 50g de sucre glace, 25g de sucre en poudre, 25g d’amandes en poudre, 1 oeuf, 1 pincée de sel et 185g de farine

-Dans un saladier, crémer le beurre avec le sucre.
-Ajouter la poudre d’amandes et le sel.
-Incorporer, au fouet, l’oeuf battu petit à petit.
-Verser la farine et l’incorporer délicatement sans trop pétrir n’ai trop chauffé l’ensemble.
-Former une boule et la filmer.
-Faire reposer 2h, au mieux 1 nuit au frais.

-Prechuaffer le four à 180°C.
-Fariner légèrement le plan de travail et étaler la pate pour qu’elle fasse 0,5 cms d’épaisseur.
-Découper des formes ovales. Veiller à les faire par paires.
Pour la forme, je me suis servie d’une petite cocotte en terre qui fait 12cm de longueur et 8 de large dans sa partie la plus grande.
Vous pouvez vous servir d’un verre ou de toutes autres formes de votre choix.
-Les déposer sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson.
-Sur la moitié des sablés : munissez vous d’une douille (ou de tout autres petits accessoires) et découper deux ronds au centre.
-Enfourner et cuire 20 mins environs.
Les sables doivent être dorés.
-Faire refroidir totalement sur une grille.

Pour le montage
Les sablés bien froids et un pot de votre confiture préférée (ici mirabelles faite il y a quelques jours)

-Quand ils sont bien froid : étaler la confiture sur les sables pleins.
-Saupoudrer de sucre glace les sablés avec les deux trous au centre.
-Et les assembler.

Allez vous venez vous asseoir pour goûter ?

Publicités

2 commentaires

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s