J’ai découvert pour la première fois ces petits pains, en plein coeur de Lisbonne il y a une dizaine d’années.
Dans un petit restaurant typique et pas du tout touristique non loin de Alfama.

Ils sont arrivés légèrement tièdes, dans une corbeille en plastique, accompagné d’un beurre a l’ail et au persil.
C’était la première fois que j’en voyais.

Je pensais que c’était de simples petits pains, des papos secos (le petit pain blanc portugais).
C’est en le coupant en deux, que j’ai découvert une mie légèrement orangée et humide.

C’est là que la serveuse me dit « são bolos de caco, um pão da Madeira ».
Et là me voilà transportée au large, direction l’océan atlantique.

Ce petit pain est donc originaire de l’île de Madère, un archipel portugais situé dans l’Atlantique à 1000kms de Lisbonne.
A l’origine ils sont cuits sur un « caco », une pierre en basalte, roche très rependue sur l’île. Normal vous allez me dire puisque l’île est d’origine volcanique.

Si vous prévoyez d’y passer quelques jours, Isabelle m’a gentiment livrée une adresse incontournable.
A Funchal, sur le bord de mer il y a une échoppe qui les cuits devant vous. Avant de le couper en deux et de le garnir de beurre d’ail.

Si vous avez la chance d’être en vacances à Lisbonne, perso je vous conseil d’aller chez José Avillez et de découvrir son nouveau restaurant : le Bairro do Avillez.
Que nous avons découvert en septembre dernier.
Un restaurant convivial et familial et accessible à tous.
Il se divise en plusieurs univers :
-Le Páteo ; où les produits de la mer sont mis en valeur et cuisinés à la perfection. En septembre dernier j’y ai dégusté les meilleurs calamars de ma vie. Et R. une morue digne de la cuisine d’une grand-mère portugaise !
La deco est sensationnelle. La place d’un petit village portugais y est constitué avec tout pleins de détails. On se croirait ailleurs qu’en plein centre de Lisbonne

-Et Taberna ; Ici on vient pour un déjeuner ou dîner sur le pousse. Vous y dégusterez les meilleurs tapas à la portugaise de toute la ville.
J’exagère à peine.
Et notamment un bolo de caco façon Prego au thon.
Mais aussi d’autres spécialités portugaises revisitées avec talent par ce chef doublement étoilé au guide Michelin.

A défaut de faire le voyage jusqu’à Madère, allez y les yeux fermés.
Et vous y déguster les meilleurs bolos de caco de la ville.

En attendant voilà ma recette qui j’espère vous fera patienté et vous donnera peut-être envie de partir faire de la rando sur l’île aux fleurs 🙂

La recette
350g de patate douce cuite et réduite en purée, 500g de farine, 12g de levure fraîche de boulanger, 5cl d’eau et 9g de sel.

-Dans la cuve du robot déposer la levure et l’eau.
-Laisser eu repos 30 mins.
-Ajouter la farine, le sel et la patate douce.
-Pétrir à parité vitesse jusqu’à obtenir une pâte douce, lisse et élastique.
-Quand elle est bien pétrie, former une boule et la couvrir d’un linge.
-Laisser au repos 2h à température ambiante.
-Dégazer la pate et diviser en 6 parts de même poids.
-Former 6 boules et les aplatir légèrement pour qu’elles fasse 2 cms d’épaisseur.
-Les couvrir d’un linge légèrement humide et laisser au repos 30 mins.
-Au bout des 30 mins faire chauffer une poêle à feu vif.
-Quand elle est bien chaude faire cuire 3/4 mins de chaque côté vos bolos de caco.
Le temps indiqué est à titre indicatif.
-Baisser la puissance de vos feux, si ils cuisent trop vite.
N’hésitez pas à les piquer au centre pour vérifier la cuisson.
-Les faire tiédir sur une grille.

Pour le yaourt au basilic
1 yaourt nature, 3 feuilles de basilic, 3cs de beurre fondu et froid, sel et piment d’Espelette

-Dans un petit bol mélanger le yaourt, le beurre et les feuilles de basilic hachées finement.
-Asaissoner en fonction de vos goûts et réserver au frais 1h.

Au moment de la dégustation, couper en deux les petits pains et les tartiner généreusement du yaourt au basilic.

Pour le beurre à l’ail
50g de beurre pommade, 1cs de persil et 1/2 gousse d’ail

-Il vous suffit d’hâcher finement le persil et l’ail et de le mélanger au beurre pommade.
-Assaisoner et réserver au frais jusqu’à utilisation

Allez vous venez vous asseoir pour goûter ?

Comme vous pouvez le voir mon article n’est pas écrit en collaboration avec Daybyday. Cette collaboration c’est brutalement arrêté suite à la fermeture définitive de l’épicerie du Havre. La plus proche étant à plus d’une heure trente, et n’ayant pas de nouvelles de Daybyday, la collaboration ne sera pas reconduite.

-Post non sponsorisé-

Publicités

One thought on “Bolos de caco

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :