Christstollen au levain

Si il y a une brioche qui est synonyme de fête, après le panetonne, je pense que se serait le stollen.

Une brioche originaire d’Allemagne que l’on retrouve aussi dans d’autres pays d’Europe de l’est sous d’autres dénomination.

Sa mie est un peu dense et moelleuse a fois.
Bien riche en beurre et fruits macérés dans du rhum plusieurs heures.
Légèrement parfumée de cannelle et de rhum.
Qui renferme une surprise : un coeur de pâte d’amande au centre.
Rien qu’en écrivant je salive.

Cette brioche je l’adore.
Et j’attends impatiemment les fêtes de fins d’années pour pouvoir l’a réaliser.
Vous pouvez la faire avec ou sans pâte d’amande. Les deux versions sont possibles.

Je vous conseil de la réaliser plusieurs jours avant la dégustation (7 environs).
Parce qu’en vieillissant, elle développe ces arômes et mâture.
Elle ne sera que meilleure après plusieurs jours enveloppé dans un linge.
Mais vous pouvez la déguster aussitôt aussi.

La recette est sur levain et découverte dans le Grand livre de la boulangerie, mon allié ces deniers temps.
Mais ici vous trouverez la version sur levure qui est tout aussi bonne :).

Bonne boulange et bonne dégustation.

Pour la pâte
500g de farine, 225g de lait, 20g de miel, 1 oeuf, 150g de levain liquide prêt à être utilisé, 10 de levure fraîche, 50g de sucre, 200g de beurre, 2cc de cannelle, 11g de sel, 5cl de rhum (ou jus de fruits)

Pour la garniture

Au choix
Pour une version riche en fruits :
100g d’amandes, 50g de noisettes, 50g de citrons confits en dés, 50g d’oranges confites en dés, 400g de raisins sec et 70g de rhum.
-Melanger les fruits et le rhum et laisser macérer 24h à température ambiante.

Pour une version moins riche en fruits :
Je vous invite à diviser par deux ou 3 les quantités de fruits ci dessus.
Choisissez les fruits secs et confits que vous préférez et comme toujours de très bonne qualité.

200g de pâte d’amandes.

-Dans le bol du robot : délayer la levure et le levain dans le lait tiède.
-Laisser reposer 15 min.
-Ajouter le sucre, la cannelle, le miel, le rhum, l’oeuf, la farine et le sel.
-Pétrir 10-15 min à petite vitesse.
-Ajouter le beurre et pétrir jusqu’à ce que la pâte devienne lisse et se décolle des parois du robot (15 min environ).
-Couvrir d’un torchon et laisser en pousse 2h.
-Quand la pâte à doublée de volume, diviser la pâte en 5, si vous choisissez la version avec la pâte d’amande.

-Réserver 1/5 au frais.
-Les 4/5 ème restant, les remettre dans la cuve du robot avec les ingrédients de la garniture et pétrir 5min.
-Sortir la pâte du robot et l’applaatir légèrement sur 18cms environ.
-Déposer le rouleau de pâte d’amandes au centre, rouler et former un boudin de 18cm de longueur.
-Étaler la partie qui est au frais en rectangle de 18/15cm et la badigeonner d’un jaune d’oeuf battus.
-Déposer le boudin qui contient la garniture au centre et l’emballer dans la pâte.
-Veiller à bien le fermer et serrer les extrémités.
-Deposer dans un moule à cake.

Pour la version sans : façonner en batard court et dodue et le déposer dans un moule à cake.

-Dorer avec le jaune d’oeuf et laisser en pousse 3h environ.
-Dorer une 2ème fois et cuire 30/40min à 180 degrés.
-Surveiller bien la cuisson.
-Débarrasser sur une grille et le faire refroidir.

Allez-vous venez vous asseoir pour goûter ?

Publicités

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s