Gaufres Liégeoises

image

Aujourd’hui en me levant et en voyant ce temps digne d’un mois de novembre (gris, pluie fine et 8 petits degrés) j’ai eu envie de nous préparés un petit goûter bien réconfortant.
Le temps joue vraiment sur mon alimentation, hier encore j’ai fai un pain d’épices (hyper moelleux que je partagerais avec vous très vite) comme si mon estomac et moi ne voulions pas passer aux jolis plats d’été et ces fruits et légumes colorés.

Je vous propose une super recette de gaufres liégeoises.
Ces gaufres bien épaisses, à la croûte croquante et caramélisée grâce au sucre en grain.
J’ai un gros faible pour ces gaufres et je les préfère de loin aux gaufres légères et moelleuses.
Bien meilleurs et incomparable à celles que l’on trouve dans le commerce. Elles valent vraiment le coup d’un peu de patience pour les faire

image

Elles se contente à elles même sans rien dessus, mais si vous êtes gourmands et que cet été vous n’avez pas « L’épreuve redoutée du maillot tan redouter » comme moi, vous pouvez les tartiner de pâte à tartiner (Tartinades les meilleurs pour moi )
Elles feront aussi un super dessert avec une petite boule de glace, du chocolat chaud ou de chantilly…
Oh gourmandise quand tu nous tiens tu ne nous lâches pas et c’est très bien ainsi
Elles ont l’avantage de très bien se conserver, enfin si vous arrivez à y résisté.

C’est partis pour la recette

375g de farine, 22cl de lait tiède, 20g de levure boulangère ou 1 sachet de levure de boulangère sèche, 2 oeufs, 180g de beurre fondu et refroidis et 200g de sucre en grains

J’ai fais ma pâte au robot mais vous pouvez très bien la faire à la main avec une cuillère en bois.

Dans le bol de votre robot, mélangez la farine, le sucre.

Ajoutez les oeufs, la levure, le lait tiède et le beurre fondu.

Mélangez bien jusqu’à obtenir une pâte souple mais un peu compact.

À ce moment ajoutez le beurre fondu (et refroidis) et le sucre en grain.
Mélangez jusqu’à obtenir une pâte souple, élastique mais un peu compact.

Laissez reposer 1 petite heure. Votre pâte aura gonfler et doublée de volume.
Faites chauffer votre gaufrier et à l’aide d’une cuillère à glace (super pratique pour cette pâte et pour doser correctement) ou d’une cuillère à soupe, déposez une cuillère sur chaque plaque et faites cuire.
Elles doivent être bien dorées, surveiller bien la cuisson.
Quand elles sont cuite, faite très attention quand vous les sortez du gaufrier de ne pas vous brûlez.
Le sucre en grain ce sera transformer en caramel et ce genre de brûlure est hyper douloureux (comme toutes brûlures me direz vous). J’utilise une pince à pâtes pour les sortir

Poursuivez la cuisson jusqu’à épuisement de la pâte.
Laissez les tiédir et c’est partie pour la dégustation.
En refroidissant elles deviendront croustillante tout en gardant leurs moelleux à l’intérieur.
C’est la gaufre parfaite pour moi et j’ai vraiment du mal à leurs résister.

Allez vous venez vous asseoir pour goûter ?

image

 

Publicités

4 commentaires

  1. j’en ai fait cuire pendant 4 ou 5 ans tous les étés quand j’étais étudiante et que je travaillais dans un tea-room et bien ca ne m’a même pas écœurée comme toi j’ai un grand faible pour les lièges plutot que pour les gaufres de Bruxelles et je les aime avec une boule de glace a la vanille et une belle couche de chantilly !!!
    pet etre que vendredi apres-midi je srai sur la panne en belgique et je penserai a toi devant ma gaufre de liège !!!
    miammmmm

    gros bisous à toi
    belle soirée gourmande

    virginie

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s