Torsades feuilletées à la crème pâtissière et aux pépites de chocolat

image

Le dimanche matin vous savez ici c’est souvent signe de boulange au petit déjeuner. Brioches de toutes sortes aux formes et garnitures variées et différentes, petits pains au lait, viennoiseries…un festival de bonnes choses. Il est très rare d’avoir deux weekend de suite la même chose au petit déjeuner, je m’amuse et test tout un tas de recettes et j’adore cela.

Aujourd’hui j’ai eu envie de vous proposez des petites torsades feuilletées à la crème pâtissière et aux pépites de chocolats.

La recette est un peu longue : temps de pousse et temps de repos au frais, mais sincèrement je vous encourage vraiment à vous lancez et la tester.

Le feuillage doré et croustillant, la crème pâtissière bien vanillée et les pépites fondantes, chaudes et coulantes… Je n’ai plus rien à rajouter je pense avec une telle description 😉

image

Pour la pâte, je suis partie sur la recette de la brioche feuilletée du célèbre pâtissier Philippe Conticini découverte chez Manue

510 g de farine, 1 cc de sel, 40g de sucre, 15cl de lait, 20g de levure fraîche de boulangerie ou un sachet de déshydratée, 3 œufs, 50g de beurre
300 g de beurre pour le tourage et une dose de crème pâtissière (recette en fin de post) et des pépites de chocolat

    • Dans la cuve de votre robot, versez le lait, la farine, la levure, le sel, le sucre et les oeufs. Pétrir jusqu’à obtenir une boule bien lisse.
    • Ajouter le beurre en dés et continuez de pétrir 10 min.
    • Laissez pousser jusqu’à ce qu’elle est doublée de volume.
    • Pendant la pousse préparer le beurre : étaler le et former un rectangle de 20/25cm. Filmer le et réserver au frais.
    • Quand votre pâte à doublée de volume, aplatisser la en forme de rectangle, filmer la avec du film alimentaire et la réservez au frais, 2h environ.
    • La chose qui est très importante : votre pâte et votre beurre, doivent avoir la même texture.
    • Étaler votre pâte en un rectangle de 45/25 cm
    • Déposer la plaque de beurre au milieu du rectangle.
    • Ramener la partie inférieur au centre de la plaque de beurre et la partie supérieur jusqu’au centre également. Le beurre doit être complètement envelopper par la pâte
    • Tourner d’un quart de tour, la couture doit être face à vous à la verticale.
    • Étaler en un long rectangle de 70/25cm.

On débute le tournage :

    • Prener le tiers inférieur et rabattez le au deux tiers de la pâte et rabattez le dernier tiers par dessus (il recouvre entièrement le tout)
    • Faites un tour de 90° (1/4 de tour) et placer la pliure du côté droit
    • Voilà vous avez fait le 1er tour
    • Placer au frais 30min
    • Répéter les mêmes étapes 4 fois avec 30min de repos entre chaque tours pour faciliter au moment de l’étalage.

Quand vous avez vos 4 tours, on passe au façonnage de nos torsades:

    • Étaler en un grand rectangle de 30/40
    • Tartiner la crème pâtissière sur une moitié (15/20) et recouvrir de pépites (que vous aurez enfoncées légèrement)
    • Replier avec l’autre moitié de pâte et lisser avec la main pour chasser l’air.
    • Aplatisser légèrement avec un rouleur et découper des rectangles de 5cm de large.
    • Découper sur la longueur mais pas complètement et torsadée les deux brins
    • Déposer sur une plaque, dorer légèrement et laisser en pousse 30 min.
    • Enfourner 15min à 180 degrés

image

Voilà c’est prêt, laissez tiédir un peu avant de les déguster.
Si vous avez peu de temps voilà deux astuces :

-Pour les lèves tôt : Vous pouvez très bien faire la pâte et la crème la veille au soir. Le lendemain il ne vous restera plus cas les façonner et les cuire.
– Pour les marmottes : la veille au soir former les et faites les pousser lentement toute la nuit la frais. Il ne vous restera plus cas les cuire dès votre réveil.

En 1h à peine vous aurez vos petites viennoiseries prêtes pour le petit déjeuner.

image

Je suis consciente que la recette est un peu longue et peu faire peur mais c’est très simple à faire et le résultat est assez bluffant je trouve.
L’odeur de la viennoiserie qui envahi votre intérieur fera lever les retardataires ou les marmottes avec le sourire croyez moi

Vous pouvez remplacer les pépites par des raisins, fruits secs, confits ou toutes sortes de noix et mélanges.

image

Allez vois venez vous asseoir déjeuner ?

image

Pour la crème : 25cl de lait, 1/2 gousse de vanille, 2 jaunes d’oeufs, 50g de sucre et 25g de fécule de maïs

Dans une casserole porter à ébullition le lait avec la gousse de vanille fendue en deux et égrainées.
Dans un saladier faites blanchir les jaunes avec le sucre. Ajouter la fécule et ma mélanger bien.
Verser le lait chaud et faites cuire sans cesser de remuer jusqu’à avoir une crème épaisse.
Réserver dans un bol au frais jusqu’au moment de l’utilisation

image

Publicités

6 commentaires

  1. Coucou Virginie, comme tu dit c’est hyper long mais le résultat vaut vraiment le coup.
    J’ai « la chance » d’avoir un boulanger, pour qui la viennoiserie n’est pas son fort. Du coup cela me pousse à me lancer et tester tout un tas de recettes

  2. La périodes des vacances et des chaleurs nous pousse à moins en faire. A garder sois le coude quand les journées seront plus fraîches 😉

  3. bon je t’avoue que ça me parait un peu trop long pour moi mais qu’est ce que ça donne envie !
    (chocoladdict / je ne peux pas me logger avec mes identifiants sur les blogs wordpress)

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s