L’Atelier Nespresso

image

Comme vous le savez et avez pût le voir sur les réseaux sociaux, j’ai eu la chance de participer a l’un des Atelier Nespresso à Lyon. Pour les détails de cette jolie journée je vous invite avec moi dans la suite de l’article.
Je vais essayer au mieux de retranscrire ce que j’ai vécue. L’article est sûrement maladroit’, contient sûrement trop de photos mais j’avais vraiment envie de garder une trace de cette journée et que vous puissiez vous aussi en profiter virtuellement. Et la petite excuse, je l’ai écris le lendemain de mon retour, la faute aux émotions sûrement…

Un lundi soir, un mail dans ma boîte « blog » un mail de Joyce m’invitant à l’Atelier Nespresso.
Je vous avoue avoir très surprise et plus que ravie, ma Ju (mon amie d’enfance) présente se soir là pourra témoigner. C’était une grande première pour « Nous » (mon blog et moi) d’être invitée et de pouvoir participer à un tel événement.

L’Atelier Nespresso c’est un événement unique en son genre
Il a lieu à l’occasion du SIRHA (salon pour les pro de la restauration et univers des métiers de bouche qui a lieu tout les deux ans à Lyon). Nespresso est un des partenaires officiel du salon, qui a eu lieu du 24 au 28 janvier 2015.

Dans un lieu unique et tenu secret, Nespresso à accueillis certains des plus grands chefs et sommeliers du monde : Jean-François Piège, Emmanuel Renaut, Christelle Brua, Joannic Taton, Fabrice Sommier ou encore Davy Tissot….
Une jolie brochette de belles personnalités toutes reconnues pour leurs talents.
Les chefs ont eu pour défis de réaliser des recettes en rapport avec le café et de nous les faire déguster.
Et se autour d’un brunch, déjeuner, café gourmand et dîner durant 7 jours

Un bien joli programme et invitation que j’ai de suite accepter. Et puis cela tombait bien, j’avais des invitations pour le salon (où l’école y tenais un stand)

Je réserve donc pour le déjeuner du mardi 27 janvier.
Joyce m’annonce que se sera Christelle Brua, Chef Pâtissiere du Pré Catalan et Emmanuel Renault, Meilleur Ouvrier de France et chef de son restaurant Le Flocon de Sel à Megève qui seront aux commandes de se repas qui s’annonce déjà très bien.

imageimage

Lundi, direction Lyon qui est à presque 10h de route de Rouen.
Sur la route, je reçois un petit mot avec l’adresse exacte du lieu, suspense tenu jusqu’au bout.

Mardi, 12h pile poil j’arrive à l’adresse donner.
Une petite rue à sens unique, aucune inscription, des bâtiments vides, des grandes portes en bois. J’arrive au numéro indiquer mais rien ne présage que quelque chose se prépare derrière elle
J’ai bien peur d’être à la mauvaise adresse. Mais au même moment, un Van noir se gare juste devant moi.
C’est bon je crois que c’est ici, le van en question, portait un grand « N » blanc sur le côté.
Un homme attend et me demande mon invitation, que j’avais pris soin de photographier juste avant mon départ!
Il me laisse entrer….

Le lieu est noir, brun… Couleur café j’aurais presque envie de dire. Quelques personnes sont déjà présente mais je ne suis pas en retard.

image

image

Une hôtesse, très jolie dans sa robe noire et or, m’accueil avec un grand sourire, me demande mon nom, qu’elle coche sur la liste, m’invite à rejoindre les autres invites et me demande de patienter le repas va être bientôt servis.

Des petits groupes de personnes se sont déjà formés et discutent.
Je dépose mes affaires et un serveur s’approche de moi en m’offrant une coupe de champagne.
J’observe le lieu, très peu éclairer, les murs sont recouvert des portraits sur fond noir des chefs en taille quasi réelle.
La déco est sobre, des capsules dans des bonbonnières, de la vaisselles, du bois, des spots de chantiers j’adore.

Alexandre, membre de l’agence qui organisé l’événement, viens ce présenter et nous discutons quelques instants. Il m’informe du déroulement du repas et des inviters qui serons là.

Pas très loin, assise sur un banc, une jeune femme au ventre arrondis, je crois la « reconnaître »
Je m’approche et me présente. Je ne me suis pas trompée c’est bien elle, Loïs du blog I Love Queen Charlotte. Blog que je suis depuis quelques mois et univers chaleureux découvert via Instagram.
Nous faisons connaissance et une autre jeune femme s’approche, amie de Loïs. C’est Margot, du blog Label Mademoiselle Que je ne connaissais pas.
Nous discutons, attendons patiemment que les autres invités arrivent. Quand tout le monde est là, on nous invite à prendre l’escalier en colimaçon qui nous mène a la salle où aura lieu le repas.
L’escalier est dans un puits de lumière, j’ai hâte d’être au dessus pour découvrir la salle.
« Whaooo c’est magnifique » (je n’ai pas arrêtée de dire cette phrase niveau vocabulaire c’est bof) voilà quels ont été me 1ers mots.

image

 

image

image

Nous arrivons dans une salle complètement en opposition avec celle du rez de chausser.
Elle est très grande, lumineuse, décorée avec soin, les matières et couleurs utilisées sont harmonieuses et s’associent (verre, bois, métal, noir, gris, bruns et brun de différentes teintes…).
image

De grands cadres en ardoise recouvrent les murs décorés de dessins à la craie. Des lustres et ampoules éclairent la salle, c’était plus une touche déco que pour éclairer, la lumière naturelle était suffisante.
Les tables, j’en compte 8, sont dressées et disposés avec assez d’espace entre elles.

Au fond, les chefs et leur brigade, sont en plein travail.
Derrière un long plan de travail blanc, on les vois s’activer, autour de l’entrée qu’ils sont en train de finir de préparer. Des odeurs se mêlent, je commence à avoir faim et hâte de découvrir le menu
image

image

image

image

Nous rejoignons nos tables, nous sommes 6.
Je suis en compagnie de Loïs et Margaux et fais la connaissance des 3 autres.
J’en « reconnais » un. C’est Dorian, du blog  » Mais pourquoi est se que je vous raconte ça ? » qui est le parrain de la journée. Très contente de le rencontrer, son blog, c’est un peu par lui que j’ai découvert la blogosphère culinaire il y’a presque 10 ans déjà…
A côté de moi, un jeune homme, JC membre de l’équipe du Mama Shelter et une jeune journaliste.

image

Le repas peu enfin débuter.
Notre table, est celle la plus proche des chefs. Notre présence ne les perturbe pas et ils continuent comme si personne ne les regardaient.
Impressionnant.
Le chef de la journée fais une présentation des chefs, du sommelier, Paolo Basso (élu meilleur sommelier Européen en 2010 et Mondial 2013-2016!) et du repas.
La valse des serveurs débute autour de nous, le service commence.

Les assiettes vides arrivent sur le plan de travail et toute l’équipe orchestrées par Emmanuel Renault ce met au travail.
Les gestes sont minutieux et harmonieux. Un vrai spectacle a lieu sous mes yeux et je ne perds pas une miette.

L’Entrée numéro 1 : Salsifis, truffe, grand crus Indriya d’Inde par Emmanuel Renault.
Servis accompagné d’un champagne brut 1er Crus Duval-Leroy
C’est beau, c’est fin, le café et la truffe s’harmonisent et ce lient délicatement, les salsifis relevés et enrobés par la sauce. Une vraie réussite, j’ai adorée.
image

image
Entrée numéro 2 : Bouillon jardinier, raifort et Grand crus Arpeggio par Christelle Brua
Servis avec un Condrieu « Malleval » 2012 Ogier
La surprise de repas.
L’assiette arrive et le serveur verse délicatement un bouillon chaud.
Le petit jardin c’est réveiller, le bouillon rouge et petites boules rouges de gnocchi flottent à la surface.
image

image

Le poisson : Biscuit de lotte et brochet, sauce Grand Crus Indriya d’Inde par Emmanuel Renault
Sevis avec un Puligny Montrachet 2011 Jean Chartron
Sincèrement je n’ai pas trop aimée. Je n’aime pas les textures molles et spongieuses et c’est ce qui m’a déranger. Au goût c’est parfait la est sauce onctueuse, le café est présent mais discret. Je l’ai plus sentis au nez qu’en bouche.
image

La viande : tête et filet de veau, truffe, crème de Grand Crus Indriya d’Inde et petites pommes soufflées par Emmanuel Renault
Servis avec un Gevrey Chambertin Ostrea, Domaine Trapet de 2008
2ème coup de coeur du repas, la viande est tendre et cuite à la perfection, et pourtant je ne suis pas amatrice… Les pommes croustillantes, la sauce est bien relevée, le goût du café est là et enrobe la viande finement
C’était parfait
image

Arrive enfin le moment du dessert
Café Liegeois et petite madeleine, grand crus Arpeggio par Christelle Brua
Servis avec un Maury, Dommaine de la Préceptorie « Cuvée Aurélie » 2011
Un régal, présenter dans un grand verre à pied, différentes textures : une panna cotta, gelée au café, glace à l’Arpeggio, une mousse de lait au siphon et une petite nougatine émiettée.
Une petite madeleine au café l’accompagne
Le café liégeois revisiter, c’est léger, peu sucré de quoi bien terminer le repas.
image

image

image

Un très beau moment de gourmandise, des associations étonnantes, des produits raffinés et de qualités. Je m’en souviendrai longtemps.

image

image

image

L’ambiance du repas est détendue, les personnes avec qui je partage ce moment agréable et souriantes, je suis plutôt a l’aise, j’observe les allers venues des serveurs, les chefs, leurs gestes, leurs concentration, dès sourires, petits mots échangés avec les invités qui s’approchent pour les regarder travailler, les jeunes qui aident les chefs, très pro et sérieux, les assiettes impeccablement et finement dressées…
J’assiste a un spectacle, j’en profite un maximum.

L’heure de la fin est proche, on profite pour faire quelques dernières photos et immortaliser ce moment.
On nous invite à prendre un dernier café en bas.
Je récupère mes affaires, retrouve les blogeurs avec qui j’étais a table, derniers sourires, derniers mots échangés autour de ce dernier café qui nous a tous réunis aujourd’huji
Joyce et Alexandre nous retrouvent pour prendre nos 1ères impressions à chaud.
Que dire…
Aurevoirs au petit groupes, on ce dit qu’on continuera de ce suivre, de prendre des nouvelles des uns des autres.
Je repart avec quelques « cadeaux souvenirs »

Il est temps pour moi de partir et d’aller visiter le Sirha

 

Je voulais remercier :

Nespresso sans qui cet atelier n’aurait pas lieu.

L’agence « 14 septembre » Joy et Alexandre pour l’invitation, leur disponibilité et écoute.

Les chefs ; Christelle Brua et Emmanuel Renault pour leurs talent qu’ils ont sût partager, leurs amabilités, gentillesse et créativité.

L’équipe des serveurs, serveuses, cuisiniers et « autres petites mains » qui ont aidés les chefs. Vous aussi avez contribué à faire en sorte que cet événement soit unique.

Mes « collègues » de table ; Dorian, Loïs et Margaux pour leurs compagnie, leurs gentillesse et petits mots et encouragements glissés.Adrien de « Frenchement bon » croisé furtivement
Bonne route à vous 3 et pleins de belles choses dans vos futurs projets

Je garderais un très beau souvenir de cette journée, des échanges, images et instants
Milles mercis

D’autres articles d’autres bloggeuses qui ont vécus ce moment avec d’autres chefs à des journées différentes
SwannJujube en cuisineCharlotteVirginie et Anne

Publicités

3 commentaires

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s