Élo dans la Farine

Si on n'a plus de brioche, mangeons des gâteaux

image

La gâche Vendéenne, une brioche toute simple, enrichie en crème et parfumée à l’eau de fleur d’oranger.
Elle bénéficie d’un Label Rouge depuis 2003 et est devenue IGP en 2011.

image

La particularité de cette brioche c’est qu’elle est plutôt pauvre en matière grasse (généralement la vraie brioche c’est 250g de beurre pour 500g de farine), peu cuite et sa mie est serrée.
On la rencontre tressée ou sous forme de gâché fendue, c’est à dire en forme ovale

image

J’ai choisi de la tressée, histoire de me remettre dans le bain des examens.
Erreur du débutant, j’ai trop serrée mon tressage et au final lors de la pousse elle c’est déchirée.
Mais niveau goût on y est ; les arômes se sont développés, le beurre, la crème et la fleur d’oranger se sont mêlés pour au final obtenir une brioche bien parfumée.

image

Elle se conserve plutôt bien dans un torchon, 5 jours environs
Pour les parfums, vous pouvez y ajouter du rhum ou de la vanille.
J’ai choisis la version fleur d’oranger, parce que je n’avais plus de rhum. Mais d’habitude j’associe les deux que j’aime beaucoup (les puristes me détesteront)

Le procédé est plutôt long ; il y a un temps de pousse de 24h au frais, pour le développement des arômes, mais aussi des temps de froids pendant le façonnage pour le faciliter.
Veiller à bien les respecter.

image

C’est partis

550g farine, 13cl de lait, 10cs de crème fraîche, 2 oeufs, 1,5cc sel, 110g sucre, 110g beurre à température ambiante, 3cs d’eau de fleur oranger et 25g levure fraîche
Dans le bol du robot : délayer la levure dans le lait tiède
Laisser reposer 15 min
Ajouter le sucre, les oeufs, la farine, la crème, la fleur d’oranger et le sel
Pétrir 10-15 min à petite vitesse
Ajouter le beurre en plusieurs fois et pétrir à vitesse moyenne jusqu’à ce que la pâte devienne lisse et se décolle des parois du robot (20 min environ)
Couvrir d’un torchon et laisser pousser jusqu’a ce qu’elle double de volume (2h environ)

Quand la pâte à doublée de volume
Dégazée et la conserver dans un grand saladier 24h au frais
Le lendemain
Dégazer la bien, diviser en 3 parts égales et donner une forme allongée aux trois pâtons
Laisser détendre 15 min
Quand les pâtons sont détendus ; former boudins d’une longueur de 30 cm.
Ils faut qu’ils soient dodus au centre et pointus aux extrémités (question d’esthétisme)
Les remettre de nouveau au frais 1h, pour faciliter le tressage
Tresser comme une natte et déposer sur une plaque pâtissière
Dorer avec un œuf entier battus et laisser doubler de volume
Dorer une 2ème fois et cuire 20 min à 200 degrés

Faire refroidir sur une grille et déguster avec votre confiture préférée

image

image

Advertisements

3 thoughts on “Gâche Vendeenne

  1. Elle me fait bien envie ta gâche !

  2. Crilinne dit :

    Elle est magnifique et parfaite ta brioche . Félicitation car c’est du boulot . J’ai des amis pâtissiers ! Étant vendéenne mais habitant en IDF tous les matins j’en mange une tranche . Mais n’ayant pas de robot j’achète celle de la marque la boulangère qui se rapproche le plus de celle des pâtissiers à mon goût !

  3. Elle est superbe ta gache, j’adore ça et j’apprécie quand j’en fait une car c’est très long à faire mais le résultat en vaut la peine
    Bon samedi

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :