Qui est Élo dans la farine ?

Comme toute première rencontre, je devais me présenter.
Élo dans la farine, c’est l’histoire d’une jeune bourguignonne

Côte-d’Orienne, à l’aube de la trentaine, qui décide de lancer son carnet de recettes.

Un grain de blé, parmi la centaine qui existe déjà mais dans lequel, j’espère vous vous sentirez bien et viendrez vous inspirer.
J’aimerais qu’avec ce petit grain qui me ressemble vous vous sentirez, comme chez vous ici. Qu’en me lisant, je vous donnerai l’envie de venir partager avec moi un petit moment autour de la recette proposée.
Ici pas de fioriture, des recettes simples et généreuses, inspirées de mes origines, de mes lectures, de mes voyages et des rencontres faites au hasard de la vie.

Beaucoup de douceurs, des pâtes levées, du chocolat et parfois des petites choses salées.

Et si je vous parlais de ce que j’aime ?
Élo aime :
– L’odeur du pain chaud, qui sort du four, et le dévorer aussitôt
– La cuisine portugaise : simple, authentique, riche, remplie de saveurs et pleine de goût.
– Le chocolat sous toutes ses formes : chaud, coulant, fondant, à croquer…. Mais horreur de la glace au chocolat, esprit de contradiction!
– Elle n’aime pas mais adore plus que tout, la brioche. La vraie brioche : riche en beurre, en oeufs, qui a pétri longuement, avec une jolie croûte bien dorée, la mie filante et brillante de beurre. J’adore m’amuser à la tresser, retour en enfance comme lorsque on jouait avec la pâte à sel.
– La pâte à cookies crue ou à peine cuite, avec les pépites encore fondantes et dégoulinantes….
– Les épices : elles réveillent un plat, lui donnent du peps et peuvent le transformer complètement. La cannelle a une place très importante dans ma cuisine.
– La crème brûlée et le bruit de la croûte qui craque sous la cuillère
– Le fromage et le bon pain au levain : Époisses, morbier, ossau, iraty, neufchâtel, etorki, cabecou, reblochon, comté, pelardons, camembert…. Tout y passe et je les aime tous!
– Les desserts : si je pouvais me nourrir exclusivement de desserts je le ferais.

Que l’histoire commence et comme dirait une personne très chère à mon cœur « Une bonne pâti-cuisinière est une fée qui dispense le bonheur et cette petite fée c’est toi »
En espérant qu’elle ait dit vrai…. A très vite et bienvenue chez moi

Édit février 2015 ;

Ma passion pour la boulange à évolué et à pris le dessus.
En août 2014, j’ai intégré un centre de formation pour adultes pour y passer un CAP Boulanger
Après 4 mois et demi de formation rythmée entre pratique et théorie, je passais mon examen en décembre.
2 mois plus tard, c’est avec beaucoup d’émotion que je recevais mes résultats : positif

Me voilà donc diplômée et boulangère (j’adore le dire )

Ces 4 mois et demi ont été très riches en apprentissage, que ce soit sur moi même, la vie qui m’entoure, celle dont j’ai réellement envie, les autres et sur le métier de boulanger.
J’en ressors encore plus forte, changée et plus mâture je pense.
Un vrai tourbillon émotionnel et relationnel, une sacrée leçon de vie 😉
J’ai hâte de vous raconter la suite de mes aventures.

image

Publicités

25 commentaires

  1. bonjour

    depuis octobre 2016 les internautes francophones peuvent trouver des recettes dans le nouvel annuaire graphique henvel – comme nous apprécions votre blog culinaire cette recette y a été récemment référencée dans notre site – pour plus d’info n’hésitez pas à nous envoyer un émail

    l’équipe henvel

  2. Hello Elo ,

    Ravie de découvrir ton joli blog, je suis impatiente de tester ta recette de cookie à l’huile d’olive ;d

    Bonne journée,

    Sugarsheet

  3. Je crois que le plus dingue c’est d’avoir rencontré un de tes confrères qui était dans la même classe que toi pendant le CAP boulanger. Il vendait son pain à Rosporden, en Bretagne. Le monde est petit, d’autant que je ne te connaissais que de nom, via Alexandra (passiondupain.com) 🙂

  4. Bravo pour ton nouveau blog. Par contre c’est terriblement illisible, je ne comprends rien à ce que tu écris tellement il y a de fautes. S’il te plait, fais un effort.

  5. Coucou MAnue, merci pour ta visite et ton accueil. La brioche, comme je te l’ai dit sur insta, à donner une cata. La détrempe était superbe mais au moment des tours, le beurre à rendu de l’eau comme si il avait été mal congelé. Du coup j’ai raté mon feuilletage vu que les couches de beurre n’étaient pas homogènes. J’ai tout répetris et fais un simple chinois au caramel. Tan pis mais je re-testerais. 🙂

  6. Coucou Ma Ju, une nouvelle page qui s’écrit, j’espère que tu viendra t’inspirer. Tu seras à l’honneur, j’ai quelques petites recettes que je fais régulièrement et à chaque fois je pense à toi. Toujours à mes côtés même à des milliers de kilomètres ❤️ Des bisous de notre bourgogne qui ne sera plus mienne très vite

  7. Hello Elo!
    Et bien enchantée de te lire et nous avons des points communs dans la liste de ce que tu aimes 😀 !!!
    Je te souhaite une belle aventure culinaire, enrichissante à souhait & de superbes rencontres!
    A très vite!
    Nath – Pourquoi Je Grossis.

  8. Héhé ma deo’!tu connais ma passion pour la cuisine… mais si je dois choisir une recettte à faire, je la prendrai sur ton blog car quel régale de venir manger chez toi! Et ça tu peux le dire ta cuisine est généreuse ( tout comme toi) et tu sais recevoir 😉 a bientôt j espere bisous de la Guyane

  9. Bienvenue dans cet univers à part 🙂 je vais pouvoir profiter un peu plus de tes recettes gourmandes de boulangerie et de pâtisserie! Je te souhaite une bonne réussite 🙂

  10. Je vais te suivre avec plaisir ma belle car tes photos me font saliver à chaque fois! Gros bisous

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s