Mon dessert à l’assiette pour « Le Meilleur Biscuit » chez la Mère Poulard

Vendredi matin, debout super tôt.
Nous avions, si nous le voulions, rendez-vous pour le petit-déjeuner à 6h.

Tout c’est passé dans la bonne humeur.
Nos petites mines endormies et le peu d’heures de sommeil se lisait sur nos visages.
Mais une chose était sûre : nous étions heureux d’être là et ça aussi on pouvait le lire sur nos visages.

7h, début de la Battle pour le 1er groupe.
J’étais dans le 2ème.
Après avoir fait quelques photos des premières participantes, avec R. nous sommes partis en ballade.

Le Mont était desert, pas un bruit a part celui des livreurs venus ravitailler les différents restaurants et boutiques.
Quelques chats erraient, nous avions cette chance unique, d’avoir le Mont pour nous seul.

Je crois que c’est un moment que je ne suis pas prête d’oublier.
Cette sensation de quiétude, de grandeur, de chance aussi. Sentir le Mont et la baie complètement vide, calme, un instant magique et l’un de mes préféré.

Après avoir vagabondé il est temps pour moi de rejoindre la cuisine pour me préparer.
J’étais en compagnie de Sabine, Clément et Christelle.

La règle de la Battle :
Nous avions un panier composé de divers ingrédients : sucre, farine, oeufs, lait, beurre et crème. Chocolats, tomates, patate douce, citron, combava, basilic, huile d’olive, framboises, fraises, abricots, amandes, noisettes et pistache.
L’idée était de réaliser une recette en 1h pour 6 personnes.
Il fallait utiliser 2 produits de la gamme de La Mère Poulard qui devait représenter 20% de la recette.

Pour être honnête je n’ai pas trop bossé mon idée.
Je voulais arrivé en cuisine et laisser l’instinct faire les choses.
Insouciance ? Oui peut-être et complètement assumé.
Je n’avais pas envie de me mettre la pression. Juste envie de profiter de l’instant présent.

J’y suis juste allée avec l’idée de faire un dessert à l’assiette.
C’était la seule idée fixe.

Un dessert qui se partage, avec des textures différentes, l’idée que les 6 convives pioches dans l’assiette ensemble me plaisait énormément.
L’idée que chaques bouchées pouvait être différente, niveau textures et niveau goût.
Qu’en fonction de ce que l’on prenait tout pouvait changer.
C’était ce que je voulais.
Le côté inattendu aussi : partager un dessert dans la même assiette que votre voisin ça vous ai déjà arrivé ?

Le moment en cuisine était génial.
L’entente et l’entre aide entre les blogeurs était au rendez-vous.
Les MOF étaient présent, bienveillant et pleins d’astuces ou de conseils à partager avec nous.
C’était un beau et doux moment de partage inoubliable.Je me suis sentie de suite à l’aise, comme à la maison.
J’organisais le mieux possible mon plan de travail, avec mes pesées et ustensiles aligner.
Les MOF nous guidait, nous aidait à prendre nos marque dans cet environnement inhabituel.

En voyant les ingrédients, j’ai dessiné mon assiette sur papier, pour me donner une idée globale du rendu.
Une crème pour le côté généreux et onctueux, huile d’olive-abricots je l’avais déjà fait j ai chois cette option.
Les biscuits pour la base et le croustillant.
Les fraises pour la couleur et la pointe d’acidité.
On retrouvait toutes les textures que j’aime quand je déguste un dessert à base de fruits : crémeux, croustillant, craquant, fondant, cru, cuit.

Voilà mon dessert à l’assiette : abricots poêlés à l’huile d’olive, crème onctueuse au chocolat blanc et à la vanille, fraises et combava.
J’ai choisis d’utiliser ces biscuits entier et en poudre.

Avec mon assiette j’ai remporté le prix du « biscuit savoureux ».
J’ai reçu quelques beaux compliments de la part de Philippe Urraca (que je remercie encore) qui m’a félicité pour l’audace (coucou Olivier Da Silva si tu passes par là) de mon dessert.
Celle d’avoir utilisé l’huile d’olive dans un dessert.
D’en mettre en quantité pour qu’on la ressente bien et pas qu’un peu.
Cette franchise d’exécution, d’assumer ce choix et cette franchise.
D’aller jusqu’au bout de mon idée, qui sur le papier pouvait paraître particulière.
D’avoir cuisiné les fruits et d’apporter des jeux de textures.

Un beau et bon dessert qui vous plaira j’espère

Pour la crème
165g de lait entier, 50g de chocolat blanc, 20g de fécule de maïs, 45g de sucre, 40g de jaunes d’oeufs, 45g de beurre et 1 gousse de vanille

-Faire blanchir les jaunes d’oeufs avec le sucre.
-Ajouter la fécule.
-Dans une casserole portez à ébullition le lait, la crème et la gousse de vanille coupée en 2 et grainée.
-Quand le mélange est chaud, le verser sur les jaunes d’oeufs et le sucre. Et battre jusqu’à obtenir un mélange homogène.
-Remettre dans la casserole et faire cuire à feu doux 3/4 mins. La crème va s’épaissir et devenir onctueuse.
-Hors du feu, ajouter le beurre, le chocolat et la réserver au frais.

Pour les abricots a l’huile d’olive
3 abricots, 1 pincée de sel fin et 5cs d’huile d’olive

-Dans une sauteuse, chauffer l’huile d’olive avec le sel.
-Laver les abricots et les couper en quartiers.
-Quand l’huile est bien chaude y déposer les abricots et les cuire sur une seule face.
-Ils doivent être bien dorés.
-Quand ils sont cuits les laisser refroidir dans le restant d’huile.

Pour le dressage
6 biscuits, la crème mise en poche à douille, les abricots, 4 fraise découpées en tranches, le zeste d’un combava, 2 biscuits réduits en poudre et 4 caramels eu beurre salés en dés.

-Placer les biscuits harmonieusement dans l’assiette.
-Sur chaque biscuits, deposer un dés de caramel.
-Pocher généreusement un gros point de crème.
-Repartir le reste de la crème en points de différentes tailles sur l’assiette.
-Pour les abricots et les fraises, les disposer sur la crème.
-Et on termine par la poudre de biscuit et le zeste de combava.

Je vous conseil de le déguster de suite.
Un dressage minute est préférable. C’est super simple et rapide, surtout si tous vos ingrédients sont prêts en amont.

Allez vous venez vous asseoir pour goûter ?

En images

Publicités

1 commentaire

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s