Couronne des rois praliné-marrons glacés

Pour 2018 et débuter l’année.

Je vous souhaite de créer votre propre chemin :
Semer, garder le cap, prenez soin de vous.
Persévérer, donner de l’amour, souriez, croyez en vous.
Croyez en Votre chemin.
Assumez-vous avec vos imperfections et vos perfections qui font de vous cet Être unique et si beau.
Aimez vous, apprenez à vous aimer un peu plus fort chaque jour.
N’ayez pas peur du lendemain ou de l’échec.
N’ayez pas peur d’être différent ou à contre courant.
Faite les choix qui vous semblent les meilleurs pour vous.
Même s’ils peuvent paraître un peu fou.
Construisez le, à votre image, comme vous l’imaginez, le rêver, assembler les pièces, faites, défaite et recommencer…
Et soyez vous même !

A l’aube d’un nouveau chemin !
Le votre, l’unique !

Pour moi 2018 sera sous le signe de la construction personnelle et professionnelle.
Nous fêteront ensemble les 4 ans du blog.
Qui grandit pudiquement et discrètement. Mais généreusement et tout en sincérité.
Je veux semer des graines encore et encore.
Etre une bonne jardi-boulangère.
Continuer de croire en nous, en lui, en moi et en ce petit blog qui m’apporte tellement au quotidien.
D’autres petites choses importantes arriveront prochainement. Je vous dévoilerais certains détails très vite.

J’en profite pour Vous dire merci aussi.
Pour votre bienveillance quotidienne.
D’accepter mon petit monde, mes photos un peu sombres.
Le fait que je me dévoile peu ou pas suffisamment aux yeux de certains.
Pas par égoïsme mais plus par pudeur.
D’accepter ma ligne éditorial t’elle quelle est.
Un peu à contre courant, avec son caractère, ces envies de boulangerie qui sont l’identité même de cette bulle.
Et mon utopie aussi.
Merci d’être présent, pour vos encouragements qui me font du bien et qui me motive.
Discrètement et depuis longtemps pour certains.
Merci.

Revenons en à cette brioche des rois tourbillonnante !
Cette année, R. m’a gentiment glissé qu’il n’était pas un grand fan de la galette des rois traditionnelle. Qu’il trouve trop écoeurant, grasse et sans intérêt gustativement.
Et qu’il préférait de très loin la brioche des rois.

Perso ça m’arrange plutôt bien. J’aime plus que tout cette petite chose, qui me le rend bien.
Cette année nous avons donc fait 3 tests ;
Une brioche des rois classique.
Une brioche des rois aux pralines roses (recette en partenariat avec Kenwood et la maison Sève, je vous en parle rapidement).
Et celle-ci au praliné et marrons glacés.

Une de nos préférée avec qui je commence l’année en beauté !
A elle seule elle représente ce que j’aime en la boulange viennoiserie :
Une jolie pâte goûteuse, légère et toute douce.
Une garniture généreuse, fondante et gourmande.
Et un façonnage ludique, enfantin et tout mignon qui fera sensation.

La crème au praliné est divine et peu sucrée.
La pâte est filante et légère comme un nuage.
Les marrons glacés et les noisettes caramélisées viennent apporter du croustillant. Et cette petite touche de sucré salé qui vous donneront envie d’en re-piocher un petit morceau.
Et le façonnage délicat et surprenant vous amusera.

Elle est tourbillante et envoûtante vous ne croyez pas ?
Très belle épiphanie et merveilleuse année 2018 à tous.

La recette

Pour la pâte
270g de farine, 40g de sucre, 10g de levure fraîche de boulanger, 1 œuf, 13 cl de lait, 50g de beurre et 5g de sel

-Dans le bol du robot : délayer la levure avec le lait tiède.
-Laisser reposer 15 min.
-Ajouter la farine, l’oeuf, le sucre et le sel.
-Pétrir 10mins à petite vitesse.
-Ajouter le beurre en plusieurs fois et pétrir jusqu’à ce que la pâte devienne lisse et se décolle des parois du robot (15/25 min environ)
-Couvrir d’un torchon et laisser en pousse jusqu’à ce qu’elle double de volume (1h environ).
-Dégazer (en tapant dessus pour retirer le gaz) et laisser 4h minimum au frais. Au mieux 12h.

Pour la garniture

On débute par la crème pâtissière
25cl de lait, 2 jaunes d’œufs, 50g de sucre et 20g de fécule de maïs

-Dans une casserole porter le lait à ébullition.
-Dans un bol mélanger les jaunes avec le sucre et la fécule.
-Verser le lait chaud sur le mélange jaunes et sucre.
-Remettre dans la casserole et faire cuire jusqu’à épaississement sans vous arrêter de fouetter.
-Debarasser la crème dans un bol, la couvrir et la faire refroidir totalement.

Pour la crème pralinée
80g de beurre pommade, 120g de poudre de noisette, 40g de sucre, 2 cs de pralin (recette ici), 1 œuf, 20 g de Maïzena et 80g de crème pâtissière bien froide

-Dans un saladier, fouetter le sucre et le beurre jusqu’à obtention d’une consistance crémeuse.
-Ajouter l’oeufs, le pralin, la poudre de noisettes et la crème pâtissière.
-Mélanger rapidement et le moins possible jusqu’à obtenir un crème homogène.
-Réserver au frais.

Pour les noisettes caramélisées
50g de sucre, 1 pincée de gros sel, 1cs d’eau et 40g de noisettes torréfiées

-Dans une casserole à fond épais, déposer le sucre, le sel et l’eau.
-Cuire à petit feu jusqu’à obtention d’un caramel ambré.
-Retirer du feu et ajouter les noisettes.
-Mélanger énergétiquement pour que les noisettes s’enrobent de caramel.
-Debarasser sur une plaque à pâtisserie et faire refroidir totalement.

Façonnage
La pâte à brioche, la crème au praliné, 4 marrons glacés découpés en cubes et 50g de noisettes caramélisées réduites en petits morceaux.

-Diviser le pâton en 4 parts de même poids.
-Etaler les pâtons en rectangles de 30/20cms.
-Déposer le 1er sur une plaque à pâtisserie.
-Recouvrir toute la surface du rectangle avec 1/3 de la crème pralinée, quelques cubes de marrons et noisettes.
-Poursuivre avec les rectangles de pâte et garniture restant.
-Quand tout est terminé, découper 6 bandes de 5cm dans la longueur du rectangle.
-Rouler les bandes sur elles-mêmes pour former une sorte « d’escargot ».
-Deposer les côte à côte en laissant un léger espace entre eux une plaque à pâtisserie.
-Dorer avec un jaune d’œuf et laisser en pousse à l’abri des courants d’air (dans votre four éteint et fermé par exemple) jusqu’à ce que la brioche soit bien gonflée.
-Badigeonner une deuxième fois de dorure et enfourner dans un four préchauffer à 170°C pendant 30 mins.
-Quand elle est cuite, la faire refroidir sur une grille et la déguster aussitôt.

Allez vous venez vous asseoir pour goûter ?

Pour d’autres recettes de brioches des rois et galettes je vous invite à suivre le lien
pour voir et revoir celles des années précédentes.

Publicités

8 commentaires

  1. elle est superbe ! maintenant que j’ai commencé à faire des brioches, je sens que je vais venir puiser dans tes nombreuses recettes

  2. Tout pareil, je n’aime pas la galette des rois à la pâte feuilletée et je cours après les recettes avec brioche et chouettes garnitures. Donc merci pour le cadeau. Bonne année.

  3. Certes, les photos sombres m’ont un peu dérouté au début mais finalement, je les aiment beaucoup car elles sont uniques et très artistiques. C’est ta signature, alors ne change rien
    Idem pour les recettes, toutes aussi gourmandes les unes que les autres.
    Bonne année à toi, longue vie à ton blog qui nous fait tant de bien et merci pour le partage.
    MICHEL31

Un petit mot ?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.