Les buns parfaits


Il y’a quelques jours, je fêtait mon anniversaire.
30 ans et quelques miches de plus.

Aussi loin que je m’en souvienne, je n’ai jamais vraiment eu peur de vieillir.
Chaque année de plus, je l’adopte avec beaucoup d’optimisme et de positivité.
Comme une chance.
Comme si on m’offrait une nouvelle page, une nouvelle page à écrire, un nouvel horizon à explorer, une nouvelle aventure à découvrir, de nouveaux chemins à arpenter, une nouvelle vie à construire.
Pour grandir, apprendre et comprendre.
Faire des erreurs et apprendre d’elles.
Un vrai cycle initiatique, que je remercie à chaque fois.

Je mesure cette chance de pouvoir le faire, ici, dans notre pays.
De pouvoir le faire en assumant qui je suis vraiment.
De pouvoir cultiver ma personnalité sans avoir honte.
De pouvoir vivre pleinement, librement et sans pression.
De pouvoir m’exprimer librement sans censure, ni répression.
De pouvoir dire « non » et oui aussi quand je veux et dans toutes les situations.
D’avoir des idées, des opinions et de pouvoir les exprimer librement.
De pouvoir assumer ma féminité sans vraiment avoir peur.
De pouvoir aimer qui je veux, peu importe son rang social, sa couleur de peau ou son sexe.
De pouvoir exercer le métier que je veux et en changer autant de fois que je le désir.
D’avoir le régime alimentaire que je veux et être libre de le faire.
D’avoir le choix d’avoir des enfants ou non sans être jugée.
De voyager, d’explorer, de me-et ou faire plaisir.
De créer, cultiver et s’épanouir pleinement.
Une nouvelle chance de construire une vie-un monde meilleur.

Chaque nouvelle année, j’aime un peu plus celle que je suis et aimerai encore plus celle que je serai dans 12 mois.
Et c’est aussi cela, grandir je pense ; apprendre, s’accepter, s’assumer, se respecter.
Et s’aimer davantage…

Et du coup, pour fêter cela dignement, nous avons fait des burger.
Parce que c’est trop bon et qu’on en fait une fois par mois minimum.
Qu’on adore le modifier et l’adapter en fonction des saisons et des produits de notre frigo.

Je vous livre la recette en deux posts : aujourd’hui celle des buns superbement moelleux.
Et très vite celle des burgers, végétariens évidemment.

La recette
Pour 5 buns

250g de farine type 80, 65g d’eau, 70g de lait, 5g de sel, 20g de sucre, 10g de levure boulangère fraîche et 50g de beurre

Dans le bol du robot : délayer la levure avec l’eau et le lait tiède.
-Laisser reposer 15 min.
-Ajouter la farine, le sucre et le sel.
-Pétrir une quinzaine de minutes à petite vitesse.
-Ajouter le beurre en petits dés et continuer de pétrir.
La pâte doit être lisse et élastique.
-Couvrir d’un torchon et laisser en pousse jusqu’à ce qu’elle double de volume (1h environ).
-Dégazer (en tapant dessus pour retirer le gaz) et laisser 4h minimum au frais. Au mieux 12h.
-Diviser la pâte en pâtons de 110g.
-Former des boules et laisser détendre 15 mins.
-Façonner vos pâtons en boules et les déposer sur une plaque à pâtisserie recouverte d’un papier cuisson.
Veillez à laisser del’espace entre les boules.
Elles vont prendre du volume.
-Dorer avec un jaune d’oeuf, saupoudrer de graines ou flocons d’avoine et laisser en pousse 1h.
-Préchauffer le four à 180°C et enfourner 30 mins.
-Faire totalement refroidir sur une grille.

Allez vous venez vous asseoir pour goûter ?

Publicités

4 commentaires

  1. Comme à chaque visite, j’ai…faiiiiim 🙂 Quel plaisir des yeux et des papilles que de venir flâner ici, merci de faire vivre votre passion à travers ce blog, que je savoure ^^Bon anniversaire !

Un petit mot ?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.