Élo dans la Farine

Si on n'a plus de brioche, mangeons des gâteaux

image

Oú comment la rencontre entre trois pays donne une jolie petite douceur.

L’idée m’est venue quand j’ai reçue un super petit colis remplis de Tartinades. C’est tout nouveau tout chaud et irrésistible. C’est l’histoire de deux amis qui décident de fabriquer leurs propre pâte à tartiner. Après nous avoir fait saliver sur Ig, ils ces sont lancés et voilà le début d’une belle aventure. Elles sont sans huile de palme, sans matière hydrogénée, riche en noisettes et du bon chocolat.
La game propose deux formats ( petit et grand) et différentes saveurs : chococaramel (mon chouchou), chocolait, choconoir, pralines lyonnaise et pistache. Je les ai toutes testées sauf pistache et je peu vous dire qu’elles sont extra. Rien à voir avec la célèbre marque mais de loin meilleur. On sent bien le goût de chaques ingrédients, on retrouve les noisettes qui sont mixé grossièrement et perso j’adore.

Pour en revenir à ma recette, j’avais envie d’une petite douceur légère et riche en fruits.
Dans mon frigo, une jolie barquette de gariguettes, un bocal de litchi au sirop, ma pâte à tartiner aux pralines et de la crème qui arrivait en fin de vie. L’association était faite et je savais ce que j’allais pâtisser.

Je me suis inspirée du Victoria Sponge Cake, célèbre pâtisserie anglo-saxonne qui était le gâteau préfère de la reine Victoria. Il est composé d’une génoise ou d’un biscuit genre quatre quart, de creme fouettée et de confiture.

Pour ma variante, j’ai décidée de partir sur une base de pao de lo. C’est un gâteau traditionnel portugais que l’on prépare généralement pour Pâques. Il est cuit dans un grand moule à cheminée en l’aluminium comme celui ci moule. Mais à la maison, on le consomme toute l’année : au petit déjeuner, au goûter nature ou accompagner de charcuteries portugaise ou de fromage de brebis et de marmelade de coings
Oui oui je vous garantis le mélange est extra et les amateurs de sucré salé aimeront à coup sûr.
Pour la texture il ressemble à une génoise bien moelleuse comme une éponge. Un cousin portugais du sponge cake je pense 😉

Aller c’est partis pour la recette

On commence par la confiture fraises-litchi
J’ai volontairement décider de ne pas ajouter de sucre. Mes fraises étaient d’excellentes qualités et je ne voulais pas que ce soit trop sucré

1 barquette de fraises gariguettes, des litchis au sirop environ 300g

Dans une casserole à fond épais, faites cuire les fraises et les litchis. Recouvrer les fruits avec le sirop des litchis ou à défaut du jus de fruit ou de l’eau.
Faites cuire doucement une 20ene de minutes jusqu’à ce que la consistance soit entre la confiture et la compote. Le jus doit être entièrement évaporé et les fruits bien compotés.
Réserver et laisser refroidir

On passe au gâteau
Je l’ai cuit dans des mini moules à muffins ronds qui font 4 cm de haut. Avec les proportions j’ai pût en faire 6

3 oeufs (blancs et jaunes sépares), 150g de sucre et 100g de farine.

Battre les blancs en neige bien ferme. Dans un saladier faite blanchir vos jaunes et votre sucre jusqu’à ce que le mélange ai doublé de volume. Incorporer la farine tamisée. Et enfin les blancs doucement et en évitant de les cassés. Ce sont eux qui vont donner cet aspect moelleux et gonflé au gâteau. Cette étape est délicate mais très importante pour sa réussite.
Faite cuire 20 min à 180 degrés. Démouler et laissez refroidir

Pour la crème fouettée

80g de mascarpone bien froide et 50g de pâte à tartiner aux pralines
Je n’ai pas ajoutée de sucre, encore une fois je pense que la pâte l’ai suffisamment. Mais si vous voulez ajouter 20g de sucre glace.

Battre votre crème jusqu’à ce qu’elle mousse et commence à être épaisse. A ce moment, ajoutez votre pâte aux pralines et continuez de battre en augmentant la vitesse jusqu’à obtenir votre crème bien aérée et épaisse. Elle ne doit plus être liquide mais ferme.

Bon et bien assemblage maintenant :

On découpe les gâteaux en deux dans le sens de la largeur.
On garnis de crème et on dépose la confiture.
On referme avec le chapeau, on saupoudre de sucre glace et décorez les comme vous voulez.

Un petit gâteau bien moelleux, pas trop sucré et au bon goût de fruits.
Un beau mélange entre le Portugal pour le gâteau, la France (Lyon) pour les pralines et le Royaume-Unis pour l’origine du gâteaux.

On peu varier les mélanges à l’infini : goûts des confitures, caramel au beurre sale, crème nature ou aromatisée, bases des gâteaux (génoises, cake, gâteau au yaourt…)

Allez, vous venez vous asseoir pour goûter ?

Advertisements

3 thoughts on “Mini Pào de ló façon Victoria Sponge Cake

  1. Miam je veux bien, ça a l’air délicieux 🙂

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :