Pastéis de bacalhau

Si il y’a une spécialité qui me plonge dans mon enfance et mes origines ce serait cette recette (et les pastéis de nata).

Cette petite croquette est emblématique du Portugal et met à l’honneur une des stars de la cuisine portugaise : la morue.
On la déguste sous toutes ces formes, cette version en ai une que j’adore. Juste après le bacalhau à Brás de ma petite tante qui est la reine de cette recette.

Ces petites choses sont simples et vraiment savoureuses.
Une sorte de purée de pommes de terre à la morue que l’on façonne en quenelles. Qui sont frites dans un grand bain d’huile.
Les portugais sont des adeptes de ce mode de cuisson pour le poisson.
Moi un peu moins mais de temps en temps et pour certaines recettes (celle-ci notamment) je fais un petit effort.
Et c’est toujours avec beaucoup de plaisir que je retrouve cette si jolie culture qui m’a bercée et qui fait partie de moi.

Vous pouvez les déguster en apéritif ou en faire un repas complet. Servis avec une salade verte, des tomates et des oignons. Du riz aux haricots rouges et à la tomate. Ou du riz blanc pilaf.
Ou des frites.
Des accompagnements typiques de la cuisine portugaise.

La recette
400g de morue dessalée, 500g de pommes de terre, 1/2 oignon haché finement, 1 gousse d’ail hachée, 2cs de persil haché et un œuf.

-Faire bouillir un grand volume d’eau et y plonger la morue.
Faire cuire 5 mins dès la reprise De l’ébullition.
-Quand elle est cuite, la faire refroidir et d’esarreter la.
-Réserver la chaire.
-Dans une casserole faire cuire les pommes de terre. Elles doivent être juste ferme.
-Éplucher les et les réduire en purée.
-Dans une sauteuse faire revenir l’ail avec l’oignon jusqu’à ce qu’ils prennent une légère coloration.
-Ajouter la morue, la purée et cuire 2 mins en mélangeant régulièrement.
-Rectifier l’assaisonnement et on termine par ajouter l’œuf et le persil.
-Avec deux cuillères à soupe, former des quenelles ovales
Si vous n’êtes pas à l’aise, former des petits boudins ça ira très bien :).
-Quand tout est prêt mettre un grand volume d’huile à chauffer.
-Quand elle atteint 160°C, plongez y les pastéis et les faire cuire jusqu’à ce qu’ils deviennent dorés et colorés.
-Les égoutter sur un papier absorbant.

Et déguster aussitôt

Allez vous venez vous asseoir pour goûter ?

Publicités

3 commentaires

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s